Approche tissulaire de l'ostéopathie

Choix d'un ostéopathe

D'après ce que vous dites, il existerait quasiment autant de manières de pratiquer l'ostéopathie que d'ostéopathes. Comment s'y retrouver et comment choisir ?
Comme pour tout praticien de santé, il n'y a pas de recette.

bulletLa certitude d'une formation sérieuse est importante, mais il est difficile, sinon impossible pour une personne étrangère à l'ostéopathie de connaître exactement la qualité de la formation d'un praticien.

bulletDe plus, la qualité de la formation n'est pas le seul critère puisqu'il s'agit d'une activité dans laquelle la qualité relationnelle joue un rôle non négligeable.

bulletEnfin, un praticien peut avoir eu une formation insuffisante sur certains points et s'être perfectionné en assistant à des formations post graduées.

Quelques conseils

bulletPrivilégiez un praticien n'exerçant que l'ostéopathie. Plus le nombre de titres affichés sur la plaque est important, plus le risque est grand d'avoir affaire à un « touche à tout » dont la compétence n'est certaine dans aucun domaine.

bulletPrivilégiez un praticien membre d'une organisation professionnelle. Ces organisations luttent pour la qualité du niveau de compétence de la profession.

bulletExigez que le praticien vous consacre le temps que vous méritez. Une véritable séance d'ostéopathie ne se réalise pas en dix minutes.

Quelques points clés

bulletLe praticien prend-il le temps de vous écouter ?

bulletPrend-il la peine de noter les points essentiels de votre histoire personnelle, maladive, chirurgicale ?

bulletPrend-il le temps de vous examiner ?

bulletPrend-il la peine de s'occuper du corps dans son ensemble et non pas seulement de la région qui dérange ?

bulletN'hésitez pas à changer si vous n'êtes pas satisfait.