Approche tissulaire de l'ostéopathie

La grande braderie

Index de l'article

dentierVous vous souvenez sans doute d’Anaïs et de son Deal du jour : « une séance d’ostéopathie d’une heure pour seulement 25 euros au lieu de 60, soit une remise exceptionnelle de 58% ! » Eh bien, j’ai trouvé mieux ! Oui, oui, c’est possible ! Si, si : un ami m’a transmis l’adresse d’un site Internet appelé L’Ostéopathie pour tous dont l’objectif est de délivrer un enseignement d’ostéopathie « Accessible à tout public, sans connaissance médicale ou anatomique pré-requise. » Une formation « Pertinente également pour les médecins, paramédicaux ou ceux maîtrisant déjà une méthode de soin corporel, permettant de pratiquer à la maison sur vos proches ou de soigner vos patients, en toute sécurité, » une formation « Où l’éducation de la main et de la sensation tient une large place, qui aborde autant l’attitude du praticien et l’approche du corps que le geste technique, » et qui se fait « en deux semaines de 5 jours, du lundi au vendredi, soit 10 journées afin d’étudier toutes les parties du corps... » (je ne fait que reprendre les mots mêmes du site).

Avec Anaïs, Pépère il avait déjà eu un sacré coup de tension, mais là, il a carrément failli avaler son dentier (je sais avec Fixodent, ça n’arriverait pas...).

Je dois reconnaître qu’esthétiquement parlant, le site est plutôt réussi, que sur le plan de l’information, il dit tout ce qu’il y a à dire, simplement, succinctement, mais efficacement. Un véritable travail de professionnel de la communication. Mais à la lecture de certaines informations, il y a de quoi tout de même se poser des questions qui, curieusement, se posent surtout lorsqu’on lit les Réponses aux questions les plus fréquentes.

À la question « Comment est-il possible que cette formation d’ostéopathie soit vraiment adaptée à tous, y compris à ceux n’ayant aucune connaissance anatomique ou médicale ? » il est répondu ceci : « Les techniques que je pratique et enseigne sont des techniques douces et globales. Cela signifie que l’attention palpatoire est dirigée sur une zone étendue. Les mains sont positionnées très ouvertes, de part et d’autre de la partie du corps à traiter. La gestuelle est très lente. Ainsi, il n’est pas nécessaire de connaître tous les détails anatomiques (c’est moi qui met en gras). Les notions indispensables de base sont enseignées pour donner des repères. »

Papa Still (vous savez, le fondateur de l’ostéopathie) doit se retourner dans sa tombe. Il est vrai que depuis sa mort en 1917, il dû se retourner souventefois, au point que si on avait disposé sur le côté de sa tombe un rouleau de bandelettes, il serait très certainement devenu momie...

À la question « Légalement puis-je vraiment utiliser ces techniques ostéopathiques sur des patients ? » voilà ce qui est répondu : « Oui. En France, le terme ostéopathe est protégé et vous ne pourrez donc pas l’utiliser. En revanche, et fort heureusement, il est autorisé de poser ses mains sur un corps souffrant pour le soigner et le soulager : c’est ce que je vous propose et vous pourrez dire que vous pratiquez et maîtrisez des techniques ostéopathiques. Seules vous seront interdites (et non enseignées) les manipulations vertébrales, réservées aux ostéopathes certifiés. » C’est pas beau ça ?