Approche tissulaire de l'ostéopathie

Le partenaire silencieux de Rollin Becker - Cas bizarre

Index de l'article

Voici un cas bizarre, intéressant, pour montrer combien ridicule peut être un médecin. Lorsque je pratiquais au Michigan, arriva un jeune homme atteint de grave psoriasis fibreux bilatéral. Il ne pouvait s’étendre complètement et souffrait beaucoup. Il fallut presque que je le porte sur la table et ses genoux restaient obstinément fléchis. À cette époque, je travaillais beaucoup ; je ne pratiquais pas du tout comme aujourd’hui. Je suivis ce type, Joe, trois fois par semaine, pendant deux mois et demi et, à la fin de cette période, lorsqu’il venait au cabinet et s’installait sur la table, tout semblait pareil. Il me dit qu’il devait quitter la ville, ce qui nous obligeait à nous séparer. J’étais heureux d’être débarrassé de lui ; j’étais fatigué de le voir.

Quelques temps plus tard, un nouveau patient vint au cabinet avec de l’arthrite et une douzaine d’autres symptômes. Il me dit avoir été envoyé par Joe qui lui avait dit que je pouvais régler son problème en un traitement. Quelques mois plus tard, un autre type arriva, affligé de tout ce que disent les livres. Il n’était là qu’une semaine, mais c’était suffisant parce que Joe lui avait dit qu’il serait guéri en une séance. Finalement, un an plus tard, je revis Joe. C’était un grand gaillard costaud qui se tenait droit comme un i. Il dit : « Je dois vous dire, j’étais en Floride depuis même pas trois semaines que je pouvais m’étirer, faire tout ce que je voulais. J’ai pris 20 kg et je ne me suis jamais senti aussi bien de ma vie. Avez-vous vu les gens que je vous ai envoyés ? Je répondis : « Joe, vous rappelez-vous combien de temps a duré votre traitement ? » « Ouais, » dit-il, « ça a duré vraiment très peu de temps. » « Peut-être que pour vous ça na pas pris beaucoup de temps, mais ça m’a tout de même demandé deux mois et demi de dur labeur ! »

Cela montre que le temps n’est pas le temps. Joe n’avait pas le souvenir du temps que ça avait demandé. C’est parti en même temps que partait l’énergie qui provoquait le problème.