Approche tissulaire de l'ostéopathie

Le partenaire silencieux de Rollin Becker - Mauvaises pistes

Index de l'article

Question : Y a-t-il de mauvaises voies une fois que l’on a commencé ?
Il y en a plein. Les résultats que vous obtenez démontrent ce fait ; vous n’obtenez pas toujours les résultats que vous auriez souhaité. Cela vous indique qu’il faut changer de vitesse. Si je m’étais contenté de traiter seulement la jambe de l’homme au fémur broyé, sans prêter attention à la moelle épinière, j’aurais pu traiter cette jambe pendant cinq ans et faire qu’il se sente un peu mieux, mais j’aurais travaillé bien en dehors de la zone qui contrôlait la situation.

Il me fallait connaître suffisamment d’anatomie et de physiologie pour remonter là où le problème prenait ses ordres, ce qui créait un effet plus bas sur la jambe. Dans ce cas, on ne peut pas dire qu’une chose causait l’autre, l’ensemble était le problème. Il me faut connaître suffisamment d’anatomie et de physiologie pour remonter aux centres contrôlant les tissus périphériques se trouvant sous leur influence. Vous pouvez vous occuper des tissus périphériques – le patient insiste toujours pour que vous posiez les mains sur la région dont il se plaint – mais c’est seulement votre point de référence. Il vous faut partir de cette région périphérique et remonter jusqu’au point qui peut avoir le plus d’influence sur elle. Les patients se plaignent de la région blessée, mais dans ce cas, la condition influençant vraiment cette plainte est le mécanisme dans son ensemble, même s’il s’observe dans une jambe.

Si vous obtenez de mauvais résultats, ce peut être parce que vous n’êtes pas remonté aux centres les plus importants ou bien à cause de la stupidité des patients qui, une fois retournés chez eux, perturbent votre traitement. Cela arrive bien souvent, c’est habituel. Mais ce n’est pas votre problème. Ils ne mangent pas correctement, c’est leur week-end de beuverie, ils s’engagent dans une nouvelle querelle avec leur conjoint, et ainsi de suite. Ainsi, ils gaspillent leurs ressources dans quelque autre domaine et lorsqu’ils reviennent,  la région est à nouveau en déroute, mais, en général, pas si méchamment, au regard de ce qu’ils ont fait ou n’ont pas fait.


[1]  En anglais : « one-on-one basis » : désigne une communication directe et bi-directionnelle individuelle entre deux terminaux (N.d.T.).
[2] Voir à ce propos l’affirmation de Still : « Rappelez-vous ceci : un cheval qui cherche sans cesse les imperfections ne trouve jamais une route unie. » (Philosophie de l’ostéopathie, 2003, p. 241. A rapprocher de cette autre affirmation de Still : « Trouver la santé devrait être l’objectif du docteur. N’importe qui peut trouver la maladie. » Philosophie de l’ostéopathie, 2003, p. 35 (N.d.T.).
[3] L'immobilité centre le mouvement (N.d.T.).