Approche tissulaire de l'ostéopathie

Livre : Philosophie de l'ostéopathie

Index de l'article


livre_philosteo






Andrew Taylor Still

Éditions Sully
, 2003
ISBN : 978-2-911074-64-5
BP 171 - 56005 Vannes Cedex
Internet : www.editions-sully.com
E-mail :

Andrew Taylor Still, le fondateur de l’ostéopathie, a rédigé cet ouvrage en 1899. Il a alors 71 ans et il ressent l’urgence de consigner par écrit ce qu’il considère comme essentiel: sa philosophie.
À lire aujourd’hui, avec le recul d’un siècle, ce livre paraîtra parfois désuet, plein d’affirmations ou d’hypothèses que nos connaissances actuelles invalident ou relativisent. En lisant ce texte nous devons donc bien conserver présentes à l’esprit les caractéristiques de l’époque et du lieu où ce livre fut écrit.
La médecine scientifique commence tout juste à se développer. Elle va peu à peu supplanter l’ancienne, empirique, souvent totalement inadaptée, voire pire que les maux qu’elle prétend soulager. Elle n’a pas encore eu le temps de faire ses preuves et Still se méfie, lui reprochant de de n'être guidée par aucune philosophie.
Dans cet ouvrage, Still tente de renforcer les fondements de l’ostéopathie qu’il sent menacés par les jeunes ostéopathes, enthousiasmés par les nouvelles perspectives médicales et scientifiques. Si nous parvenons à maintenir ces ajustements, nous saurons extraire de ce texte toute sa richesse conceptuelle. Nous discernerons la puissance et la stabilité des fondements de l’art ostéopathique et sa grande originalité, intacte malgré le temps écoulé.

Réédition novembre 2003
Il s'agit plus qu'une simple réédition. Outre les corrections, des nouveautés ont été intégrées à l'ouvrage.

Une nouvelle préface insistant sur les influences de Still et notamment la filiation de la philosophie de l'ostéopathie avec l'évolutionnisme de Spencer.
De nombreuses notes de cohérence, établissant les liens avec les autres écrits de Still, notamment Philosophie et principes mécaniques de l'ostéopathie.
Philosophie reprend (souvent mot pour mot) la presque totalité du discours philosophique de Philosophie et principes mécaniques de l'ostéopathie, écrit en 1892, publiée seulement en 1902.
Des notes établissent la cohérence et les liens avec l'évolutionnisme de Spencer, principalement exprimé dans Premiers Principes et Principes de biologie, ouvrage qu'a parfaitement étudié Still. Ces notes permettent de bien saisir les similitudes entre les deux énoncés philosophiques.
Biogène, correspondant au chapitre 11 de Philosophie et principes mécaniques de l'ostéopathie, a été ajouté en annexe. Il couronne l'exposé philosophique de Still et a sa place logique dans cet ouvrage.
Les enseignements du Dr Still, traduction d'un article de Carl McConnell, a également été ajouté. Étudiant de Still, McConnell est sans doute un des rares contemporains à avoir perçu à la fois la filiation de l'ostéopathie et de l'évolutionnisme de Spencer, et l'importance du discours philosophique et métaphysique de Still.