Approche tissulaire de l'ostéopathie

Livre : Interface

Index de l'article


livre_magoun Paul R. Lee

Traduit par Pierre Tricot DO
Sully, 2011, ISBN 978-2-35432-050-8
BP 171 - 56005 Vannes Cedex
Site Internet : www.editions-sully.com
E-mail :

La conception de l'être vivant en tant qu'unité insécable comprenant le corps, l'esprit (de raison) et l'esprit (de vie) est au cœur de la philosophie ostéopathique que le Dr A. T. Still a développé à la fin du XIXe siècle.
Interface
relève les idées fondamentales de Still et les met en lumière en les rapprochant des points de vue d'autres grands chercheurs d'hier et d'aujourd'hui.
L'ouvrage synthétise alors la compréhension scientifique actuelle pour tenter d'expliquer les mécanismes par lesquels le corps, l'esprit de raison et l'esprit de vie sont mutuellement connectés, concevant ainsi un modèle pour l'approche ostéopathique de la guérison.

« La lecture de cet ouvrage constitue un merveilleux périple dans l'esprit profond de l'ostéopathie. Passionnant, il éveille chez le lecteur la splendeur de la totalité. Le Dr Lee soulève un voile qui, pendant près d'un siècle, a caché l'essence de l'ostéopathie. » - James S. Jealous, DO

« Paul Lee revisite la philosophie de l'ostéopathie à la lumière des connaissances actuelles, redécouvrant par là un essentiel perdu par les interprétations du XXe siècle, la signification de l'esprit de vie et son interface avec le corps. Interface élargit notre compréhension de la philosophie ostéopathique : voilà une lame de fond qui emportera l'ostéopathie du XXIe siècle. » - Nicholas Handoll, DO, MSCC

« Dans Interface, Paul R. Lee reprend les fondamentaux de Still et les confronte aux recherches les plus récentes qui tentent d'associer esprit, mental et matière vivante, au lieu de les dissocier. Cela donne un ouvrage passionnant, réconciliateur et qui nous autorise, enfin, à ne plus rougir de nos concepts. Sa lecture et sa traduction m'ont passionné et persuadé que nos concepts sont innovants et préfigurent sans doute ce que sera la médecine de demain. Un bain de jouvence. » Pierre Tricot DO, traducteur