Approche tissulaire de l'ostéopathie

Livre : La biotenségrité

livre scarr

Graham Scarr

Traduit de l'anglais par Pierre Tricot
Sully, 2015
ISBN : 978-2-35432-149-9
BP 171 - 56005 Vannes Cedex
Internet : www.editions-sully.com
E-mail :

Le concept de tenségrité – contraction des mots tension et intégrité – a émergé vers le milieu du XXe siècle, d’abord dans les domaines de la sculpture, de l’architecture et de l’ingénierie. Depuis les travaux du chirurgien orthopédiste Stephen Levin, dans les années 1970, puis ceux du biologiste cellulaire Donald Ingber, le terme sous la forme de « biotensegrité » a pénétré le domaine de la biologie où il suscite un énorme intérêt et de nombreux travaux. La biotensegrité a notamment permis de reconsidérer les mécanismes biologiques pour les rendre cohérents avec les lois naturelles de la physique et de comprendre plus profondément l’organisation hiérarchique des systèmes vivants depuis les molécules jusqu’à l’ensemble du corps.

Cet ouvrage se propose de répondre à la question « Qu’est-ce que la biotensegrité », d’en expliquer les principes de base et de réévaluer l’anatomie et la biomécanique à la lumière de ce concept. Après avoir décrit la géométrie sous-jacente au modèle de tenségrité, il montre comment ce nouveau modèle améliore notre compré-hension de la structure biologique et comment il transforme notre vision traditionnelle de l’anatomie et de la thérapeutique.

Des notions classiques deviennent ainsi dépassées comme la dualité musculo-squelettique, le fait de reléguer le tissu conjonctif et le fascia au rôle de simple support ou d’utiliser le modèle mécanique du levier aux tissus vivants. La biotenségrité donne l’explication la plus pertinente de la mécanique du mouvement, elle montre comment les organismes, même les plus complexes, peuvent être mieux compris grâce à un modèle des plus simples, et comment cela conduit à une meilleure compréhension du corps humain en tant qu’unité fonctionnelle intégrée et hiérarchisée. .

L’ouvrage, tout en se référant à une grande diversité de structures et d’organismes, met principalement l’accent sur l’anatomie et le mouvement humains, ce qui le rend indispensable pour les anatomistes, les cliniciens, les ostéopathes et thérapeutes manuels, tous ceux qui sont en relation avec le travail corporel et toute personne s’intéressant à la biologie.

Sommaire

Préface
Avant-propos de Stephen M. Levin
Remerciements

Chapitre 1 • Tenségrité
Introduction
      De quoi s’agit-il ?
Les origines de la tenségrité
      L’exposition
      Karl loganson
      Les architectes
      David Emmerich
      Buckminster Fuller
      Le sculpteur
      Kenneth Snelson
Le commencement d’une idée
      Construire la tradition
      Une nouvelle conception
      Le dôme géodésique
      La sphère fonctionnelle
      La roue de bicyclette      
      Un effort combiné

Chapitre 2 • Géométrie simple pour organismes complexes
Une « nouvelle » approche de la géométrie : celle que la nature « connaît » déjà
      Les lois de la physique
      Trianguler un hexagone
      Compactage des formes
Les solides de Platon
      Un système structurel dynamique
      Le tétraèdre
      L’octaèdre
      Le cube
      La matrice vectorielle isotropique et l’équilibre vectoriel
      L’icosaèdre
      Le dodécaèdre
La géométrie de la structure vivante
      Le jitterbug

Chapitre 3 • L’équilibre des forces invisibles
Le modèle de tenségrité
      Prismes-T
      Hélices-T
      Sphère T6 et icosaèdre de tenségrité
Simple complexité de la tenségrité
      Structure et énergie
Hiérarchies structurelles
      Un modèle pour tous les autres

Chapitre 4 • Problème de mécanique
Les lois de mécanique classique
      Contrainte et déformation
      Augmenter en taille
      Les conséquences
      Lueur d’espoir
      Des éléments importants manquent
      Une géométrie différente
Biomécanique
      Levier cassé
      Changer de paradigme
Bio-tenségrité
      La chaîne cinématique
      Cinématique à chaîne fermée
      Cinématique de tenségrité
      Problème résolu !

Chapitre 5 • La cellule considérée isolément
Le cytosquelette
      Réguler la cellule
      Façonner l’équilibre
      Lier le « dedans » au « dehors »
      Le développement des tissus
      Le mouvement des cellules
      Développement de schémas complexes
L’intégrateur cellulaire

Chapitre 6 • La torsion dans l’histoire
L’hélice
      L’hélice moléculaire
Hiérarchies complexes
      Spectrine
      Le collagène
Le tube hélicoïdal
Des tubes dans des tubes, dans des tubes
      Le tube myofascial
      La paroi du corps
      Une géométrie plus fondamentale
Secouer le pot

Chapitre 7 • La fluidité du mouvement
Remplacer l’ancien par le nouveau
      Les dinosaures et le pont du Forth*
      La tour de Snelson
      La colonne des vertébrés
L’articulation en tenségrité
      La roue
      Sésamoïdes flottants      
      Un peu d’espace
      Le genou
      Surfaces de glissement
      Note de précaution
Un peu plus de détails
      Le coude
      Quelque chose d’assez particulier se produit
      La bonne fonction
Un petit résumé

Chapitre 8 • Le dur et le mou
La voûte crânienne
      Le modèle géométrique
      Du droit au courbe
      Bases anatomiques
      Développement embryologique
      Le crâne intégré
      Pathologies crâniennes
Le poumon aviaire
      Anatomie hiérarchique
      Le modèle de la roue de tenségrité      
Où en sommes-nous de l’histoire

Chapitre 9 • Un examen plus minutieux
Tension et compression
      Attraction et répulsion
      Tirer et pousser
      D’infinies possibilités
Câbles et tiges
      La tige perdue
      Le simple évolue vers le complexe
      À la recherche de la compression manquante
      Question de point de vue
Droit ou courbe
      Réduire la contrainte
      Géométrie sphérique
Les nuances de l’anatomie

Chapitre 10 • Modélisations « complexes » en biologie
Le dodécaèdre rhombique
La suite de Fibonacci et le Nombre d’Or
      Équivalence
Quasi-équivalence et virus sphériques
Pavage de Penrose
      Objets fractals
      Liens de connexion
Quasi-cristaux
Plus grandes dimensions
Géométrie hyperbolique
Que signifie tout cela ?

Chapitre 11 • Biotenségrité : une approche rationnelle de la biomécanique
Le squelette
      Os
      Muscles
      Tissus conjonctifs
      Le fascia
      Le système micro-vacuolaire
Une nouvelle réalité
      Mésocinésie
      Se défaire des vieilles idées
      Sagesse mal placée
      Une synergie globale
      La simple complexité du mouvement
La dynamique du mouvement
      Le contrôle du mouvement
      Cinématique fonctionnelle
Thérapeutique
      Changement de perception
      Le modèle de biotenségrité
      Une note d’avertissement
      Science de base

Chapitre 12 • Biotenségrité, base structurale de la vie
Premiers principes
      Les solides de Platon et où ils conduisent
      L’hélice
      L’icosaèdre
      Évolution et développement
      L’apparition de la structure
      La survie du plus adapté
Le modèle de biotenségrité
      La roue
      Géométries multiples
      Le modèle « complexe » et au-delà
L’humain fonctionnel
      L’invisible centre
La biotenségrité, base fonctionnelle de la vie

Annexes
Fabriquer des modèles de tenségrité

Origine des schémas et autorisations
Glossaire
Références