Approche tissulaire de l'ostéopathie

La vitalité, mode d'expression et mécanismes de production

Anne_CanarelliAnne Canarelli, juin 2011 Montréal



Ecrire à Anne Canarelli emailButton

Télécharger le texte complet pdf_button
Télécharger le résumé et le plan pdf_button

 


Résumé

Questions
Quels sont les modes d'expression de la vitalité ?
Quels sont les mécanismes de production de la vitalité ?

Résumé du mémoire
L’enseignement du Collège d’Études Ostéopathiques de Montréal affirme l’existence d’un minime mouvement d'expansion-rétraction rythmique palpable partout dans le corps humain, nommé: la Vitalité (que nous écrirons avec une majuscule). Celui-ci représente avec la motilité l'un des deux modes d'expression du Mécanisme Respiratoire Primaire (MRP) décrit par W.G. Sutherland.
L’évaluation palpatoire de la Vitalité et sa restauration grâce à des méthodes manuelles constituent dès lors une des grandes spécificités de l'ostéopathie. Or, la compréhension approfondie de ce phénomène mène à une interrogation principale :

- Comment ce mouvement d’expansion-rétraction est-il produit ? La réponse nécessitant de se faire une image précise de sa forme, elle conduit à une autre question :

- Comment les ostéopathes décrivent-ils ce phénomène? Aussi avons-nous décidé de poser une double question de recherche : Modes d‟expression et mécanismes de production, à laquelle nous avons tenté de répondre grâce à la réalisation d'une thèse qualitative établie en trois temps.

Tout d'abord, nous avons réalisé une étude herméneutique des textes philosophiques et techniques écrits par les grands ostéopathes-fondateurs, afin de relever leurs opinions sur la Vitalité et d’observer l’évolution de ce concept dans le temps. Puis nous avons effectué une expérimentation sur le terrain, grâce à des entretiens semi-dirigés réalisés avec onze (11) ostéopathes contemporains, pour prendre le pouls de la profession actuelle au sujet de la représentation que celle-ci se fait de la Vitalité et des explications qu’elle en donne. Nous avons ainsi pu dessiner un portrait complet des modes d’expression de la Vitalité et collecter les pistes explicatives citées quant à son mode de production.

Enfin, nous avons réalisé une étude dans le domaine de la science biomédicale, par la lecture et l'analyse critique d'articles, ayant pour but de nous apporter la confirmation, ou non, de quelques pistes proposées assez communément par la profession ostéopathique. Et dans le but de nous apporter des explications scientifiques sur le mode de production de l'expansion-rétraction.
En bref, nous avons exploré comment les fondateurs de l'ostéopathie et ceux d'aujourd'hui définissent, expérimentent et expliquent le concept de Vitalité. Nous avons confronté certaines de leurs hypothèses explicatives aux dernières avancées de la recherche scientifique biomédicale, puis nous
avons tenté de modéliser la production du mouvement d'expansion-rétraction. De la sorte, nous avons pu approfondir nos connaissances de la physiologie du MRP dans sa composante Vitalité.

Summary
Le Collège d‟Études Ostéopathiques de Montréal teaches that, throughout the human body, there is a barely perceptible palpable, rhythmic motion of expansion and retraction referred to as Vitality (spelled here with a capital V). Together with motility, it constitutes one of the two modes of expression of the Primary Respiratory Mechanism (PRM) described by W.G. Sutherland. Evaluating Vitality by palpation and regenerating it through one’s hands are thus among the chief characteristics specific to osteopathy. In-depth understanding of the phenomenon gives rise to the main question:

- What causes this expansion-retraction motion? Since the question can’t be answered without a precise idea of the form of the motion, a prior question arises:

- How do osteopaths describe the phenomenon? We thus decided on a research project with twin focuses, Modes of Expression and Production Mechanisms, and attempted to answer the questions through a three-phased qualitative thesis.

First, we undertook a hermeneutic study of the philosophical and technical writings of osteopathy’s distinguished founders so as to record their opinions on Vitality and trace the evolution of the concept over time. Next, we made some field observations through semi-directed conversations with eleven (11) of today’s osteopaths so as to gain a feel for the profession’s understanding and explanation of Vitality. This made it possible to sketch an overall picture of Vitality’s modes of expression and to draft an inventory of the avenues cited to explain its production.

Finally, by reading and critically analysing articles, we undertook an investigation in the field of biomedical science to confirm, or not, some of the avenues commonly proposed by the osteopathic profession, as well as to bring forward scientific explanations of the production of expansion-retraction.
In short, we explored how the founders of osteopathy and today’s osteopaths define, experiment with, and explain the concept of Vitality. We compared some of their explanatory hypotheses with the most recent advances in scientific biomedical research and sought to offer a model of the production of
expansion-retraction. In so doing, we were able to deepen our knowledge of the physiology of PRM’s Vitality component.