Approche tissulaire de l'ostéopathie

Quelle est la part du patient dans la résolution de ses symptômes ?

Photo Manon SmeestersManon Smeesters, mai 2012 Montréal



Manon Smeesters emailButton
Télécharger le texte complet pdf_button
Télécharger le résumé et le plan pdf_button


Résumé

Question de recherche :
Quelle est la part du patient dans la résolution de ses symptômes ?

Sous question de recherche :
- Qu’est-ce qu’un insuccès thérapeutique ?
- Outre l’implication du thérapeute, quels sont les différents facteurs qui peuvent limiter la progression thérapeutique ?
- Quelles sont les interventions du thérapeute qui peuvent potentialiser l’aide que nous apportons au patient dans ces circonstances ?

Résumé du mémoire
La présente étude est une recherche de type qualitative visant l’exploration de la contribution du patient dans la progression des traitements d’ostéopathie. Les implications du thérapeute furent étudiées dans quelques recherches, mais selon la revue de littérature, la part du patient n’a, jusqu’à présent, fait l’objet d’aucune étude ostéopathique. Or, il semblerait, selon les ostéopathes et les écrits de la littérature, que le patient ait une grande part à jouer dans la résolution de sa problématique, de ses symptômes ou dysfonctions.

Cette étude comportait trois objectifs principaux :
1. Définir ce qu’est un insuccès thérapeutique;
2. Le thème principal de ce mémoire, mettre en lumière les différents facteurs, attribuables au patient, qui limitent la progression des traitements;
3. Explorer les différentes stratégies utilisées par les ostéopathes pour aider la personne à progresser.

Afin de répondre à ces objectifs, la chercheure a procédé à des entrevues semi-dirigées avec des ostéopathes de diverses régions. Une première entrevue fut réalisée sous forme de groupe de discussion comportant six ostéopathes. Par la suite, la chercheure a procédé à six entrevues individuelles. Finalement, une revue de littérature fut réalisée lors de la préparation du protocole de mémoire et à la suite des entrevues, afin d’étudier les nouveaux éléments qui ont émergés au cours des entretiens avec les ostéopathes.

En réponse au premier objectif, le terme insuccès thérapeutique s’est avéré inadéquat pour décrire la réalité de la relation d’aide. En effet, parler de succès ou d’insuccès signifie qu’il y a une attente bien précise quant à un résultat. Or, les ostéopathes sont des accompagnants dans le chemin de vie d’une personne. Il s’agit d’un cheminement d’évolution et le temps que prendra le patient pour évoluer lui appartient. Il est donc plus juste de parler de progression des traitements.

Plusieurs facteurs pouvant limiter la progression des traitements ont été ciblés lors des entretiens avec les ostéopathes, puis corroborés par la littérature. Il importe d’abord de s’assurer qu’il n’y a pas de pathologie sous-jacente à la problématique du patient qui pourrait expliquer le manque de progression.
Ensuite, il peut y avoir une problématique au niveau de l’engagement du patient dans le processus de guérison et son niveau de conscience par rapport à sa responsabilité face à sa santé ; il s’agit du consentement intérieur.
Les symptômes sont également des messages du corps. Le message peut signifier un blocage au niveau physique, mental, émotionnel ou au niveau spirituel. L’entourage du patient peut être un obstacle à l’évolution du patient. Le patient peut vivre dans un environnement malsain ou vivre une relation toxique qui l’empêche de progresser.
L’effet placebo contribue également à activer les mécanismes d’auto-guérison du patient ou à les inhiber, dépendamment que l’attente du patient soit optimiste ou plutôt pessimiste.
Finalement, la relation thérapeutique, qui fait partie de l’effet placebo, peut influencer l’évolution des traitements. Le patient doit se sentir en confiance et il est possible qu’il y ait une incompatibilité entre le thérapeute et son patient.
Plusieurs stratégies ont été proposées par les ostéopathes afin de surmonter les blocages du patient et d’aider celui-ci à progresser dans son chemin de vie. Il s’agit des références, de la suggestion de lectures, l’enseignement, l’utilisation de l’humour, l’amour vrai, le respect, puis encourager le patient à participer activement au traitement, notamment par la respiration.
Aussi, certaines stratégies spécifiques sont utilisées par certains ostéopathes pour déjouer le mental. Un tableau sommaire fut développé par la chercheure à la suite de l’étude afin de guider les ostéopathes faisant face à une difficulté de progression des traitements avec un patient. Ainsi, l’ostéopathe est mieux outillé pour aider son patient à progresser dans son chemin de vie.

Summary
This study is a qualitative research aiming at exploring the patient’s contribution in the progression of the osteopathic treatments.
The osteopath’s implication has been studied in many osteopathic researches, but the patient’s role has yet to be studied. Though, according to osteopaths and literature, the patient plays an important part in the resolution of their symptoms and dysfunctions.
This study pursues three main objectives:
1. Define what an unsuccessful treatment is;
2. The main theme of this these, to highlight the different factors related to the patient which limits the progression of the treatments;
3. To explore the different strategies used by osteopaths to help their patient’s to progress.

To answer these objectives, the researcher initiated semi-structured interviews with osteopaths from different regions. The first interview consisted of a group discussion with six osteopaths.
The researcher then proceeded to six individual interviews. Finally, a literature review was realised during the protocol and after the interviews, based on new elements brought by the osteopath.
In response to the first objective, the term unsuccessful treatment appeared to be inadequate to describe the therapeutic reality. Indeed, speaking of success or unsuccess meant that there is an expectation towards a specific result. However, the osteopaths accompany, guide their xiii patients in their path of life. It is an evolution and the time it will take for the patient to evolve resides in their hands. Therefore, it is more appropriate to speak of the progression of the treatments rather than success or unsuccess.
Many factors that can limit the progression of the treatments were evoked during the interviews with the osteopaths, and then corroborated by literature. It is first of all important to ensure that there is no underlying pathology to the patient’s problematic that could explain the difficulty to progress. Then, there can be a problem with the engagement of the patient in the process of recovering health and their level of consciousness regarding their responsibility towards their health; it is the interior consent. The symptoms are also messages of the body.

The messages can signify a problem at the physical level, mental level, emotional level or the spiritual level. The patient’s social environment can also be an obstacle in their evolution. The placebo effect also contributes to activate or inhibit the patient’s auto-regulation mechanisms, depending on the patient’s attitude being pessimistic or rather optimistic. Finally, the therapeutic relationship, part of the placebo effect, can influence the evolution of the treatments.

The osteopaths proposed many strategies to help surpass the obstacles of the patient and help them progress in their path of life. These strategies are first references, suggestion of lectures, teaching or giving information, using humour, true love, respect and encouraging the patient to actively participate in the treatment, using breathing for example. Also, specific strategies are used by certain osteopaths to trick the mind.

A summary table was developed by the researcher at the end of the study to guide the osteopaths dealing with difficulty in the progression of the treatments with a patient. Therefore, the osteopaths have more tools to help patients progress in their path of life.

Table des matières

Résumé
Abstract
Introduction

Chapitre deuxième : Revue de littérature et justification ostéopathique
2.1. Introduction
2.2. Définitions

2.2.1. Insuccès/succès/guérison
2.2.2. Progression
2.2.3. L’ego
2.2.4. L’être intérieur
2.2.5. Conscience
2.2.6. Transfert et contre-transfert

2.3. La douleur, la maladie et l’évolution
2.4. Facteurs liés au patient qui nuisent à la progression du traitement

2.4.1. Le consentement intérieur
2.4.2. La douleur : un message du corps

2.4.2.1. Physique
2.4.2.2. Mental
2.4.2.3. Émotionnel
2.4.2.4. Spirituel

2.4.3. L’environnement
2.4.4. Les gains secondaires
2.4.5. Effet placebo.

4.5.1. Le contexte
2.4.5.2. La relation thérapeutique
2.4.5.3. Les attentes du patient
2.4.5.4. Attitude positive

2.5. Conclusion

Chapitre troisième : Méthodologie
3.1. But de la recherche
3.2. Type de recherche
3.3. Méthode de collecte de données

3.3.1. Pré-étude
3.3.2. Groupes de discussion
3.3.1. Entrevues individuelles
3.3.2. La revue de documentation

3.4. Critères de sélection des répondants
3.5. Constitution des données

3.5.1. Les notes
3.5.2. La transcription d’enregistrement
3.5.3. Le codage d’informations

3.6. Biais
3.7. Saturation des données
3.8. Validité et fiabilité
3.9. Considérations éthiques

Chapitre quatrième : Analyse des données
4.1. Mise en contexte
4.1. Introduction
4.2. Les répondants
4.3. Interprétation des résultats

4.3.1. Notion d’insuccès des traitements

4.3.1.1. Point de vue du patient
4.3.1.2. Point de vue du praticien
4.3.1.3. Le patient refuse
4.3.1.4. Le praticien refuse
4.3.1.5. Notion de cheminement de vie
4.3.1.6. Momentum

4.3.2. Facteurs liés au patient qui limitent la progression du traitement

4.3.2.1. Le consentement intérieur
4.3.2.2. Les pathologies
4.3.2.3. La douleur : un message du corps

4.3.2.3.1. Physique
4.3.2.3.2. Mental
4.3.2.3.3. Émotionnel
4.3.2.3.4. Spirituel

4.3.2.4. L’environnement
4.3.2.5. La relation thérapeutique
4.3.2.6. Les gains secondaires
4.3.2.7. L’effet placebo
4.3.2.8. Le cas déviant

4.3.3. Les Stratégies des ostéopathes pour aider le patient dans sa progression

4.3.3.1. Références
4.3.3.2. Ouvre une porte / sème une graine
4.3.3.3. Enseignement
4.3.3.4. L’amour
4.3.3.5. Respect
4.3.3.6. Encouragement
4.3.3.7. L’humour
4.3.3.8. Participation du patient
4.3.3.9. Interrogation tissulaire
4.3.3.10. Travail personnel
4.3.3.11. Stratégies ciblées pour déjouer le mental

4.3.4. Question de conclusion

4.4. Conclusion

Chapitre cinquième : Discussion
5.1. Mise en contexte
5.2. Introduction
5.3. Quel est le but visé dans un traitement d’ostéopathie ?
5.1. Les répondants
5.2. Revue de littérature versus entrevues
5.3. Effet placebo
5.4. Quels sont les éléments qui appartiennent au patient ?
5.5. Qui refuse ?
5.6. Le consentement intérieur
5.7. Importance du sujet dans la pratique
5.8. Considérations importantes
5.9. Autocritique du travail
5.10. Avenue de recherche
5.11. Conclusion

Conclusion
Liste des références bibliographiques
Annexes