Approche tissulaire de l'ostéopathie

Etude expérimentale sur l'attention

B Thibault4Brice Thibault, janvier 2012, Nantes
Ecrire à Brice Thibault emailButton


Télécharger le texte complet pdf_button
Télécharger le résumé et le plan pdf_button


Introduction

Le concept de « paramètres de palpation » a été développé par l'ostéopathe Pierre Tricot. Il a mis en exergue un manque important dans la pédagogie de l'ostéopathie, qui s'applique souvent à définir plus le « quoi sentir ? » et moins le « comment sentir ? » (Tricot, 2002, p. 18).
Il ne s'agit pas de remettre en cause l'importance des matières d'anatomie, de biomécanique, de physiologie et du développement technique des pratiques ostéopathiques indispensables à l'apprentissage de l'élève mais non suffisantes.
En effet, la maîtrise de l'ostéopathie ne découle pas uniquement du bagage théorique et technique du praticien, mais aussi en partie, de son aptitude à percevoir des informations émanant des tissus du patient.

Pour atteindre cet état de réceptivité, Tricot a développé une pédagogie de la palpation définissant des paramètres subjectifs et objectifs. Les paramètres subjectifs « Relatif au sujet, au "je". Qui ne correspond pas à un objet extérieur, apparent. » (p. 309) sont la présence, l'attention, l'intention. Les paramètres objectifs « Qui concerne l'objet, et existe indépendamment de la pensée » (p. 306) sont la densité, la tension et la vitesse.

Cette pédagogie cohérente amène à une prise de conscience des mécanismes de la perception. Cependant, elle bouleverse aussi les modes opératoires classiques de l'apprentissage de l'ostéopathie (Tricot, 2002, p. 65).

C'est la problématique de cette recherche : « Comment transmettre le concept d'attention dans la progression pédagogique de l'élève ? »
Une définition de l'attention, dans le cadre de ce travail, est la capacité mentale permettant de discriminer de l'information sensorielle. Cette aptitude permet de se focaliser dans un espace donné afin d'y favoriser l'intégration des informations qui y sont émises.

Une variation de la projection de l'attention implique donc une modification du ressenti palpatoire. Cela dit : Comment justifier, de façon théorique et conceptuelle, cette aptitude auprès des élèves ? Quelle méthodologie pédagogique mettre en place pour qu'ils l'expérimentent ?
Est-ce que l'apprentissage de cette notion est une aide pour l'amélioration de la perception de l'élève ?

Ce mémoire a donc pour objectifs de répondre à ces questions en définissant le concept d'attention, dans les champs de la pratique ostéopathique, de la psychophysiologie, de la biomécanique, de la phénoménologie, de la psychologie et de la neuroscience. Le développement s'organise d'après une suite de questions correspondant à l'apprentissage de la notion d'attention.

Ensuite, une méthode d'enseignement de ce concept sera évaluée, afin de discuter de sa pertinence.
Il s'agit de contribuer à la reconnaissance de cette pédagogie dans l'enseignement de l'ostéopathie afin de permettre aux élèves de comprendre et de parvenir à une palpation fiable.

Résumé
L'attention est un concept inné et familier dans certains modes de sensorialité (vue, audition). Il permet de discriminer l'information perçue par une délimitation spatiale. Cette faculté est moins développée dans la modalité tactile. Pourtant cette notion est un paramètre de palpation essentiel pour garantir une perception fiable. Ce mémoire s'articule donc autour de la problématique : « Comment transmettre le concept d'attention dans la progression pédagogique de l'élève ? ». Il a pour objectif de définir la faculté d'attention, dans les champs de la pratique ostéopathique, de la psychophysiologie, de la biomécanique, de la phénoménologie, de la psychologie et de la neuroscience. Ensuite, une méthode expérimentale d'enseignement de ce concept est évaluée. Les résultats permettent de conclure à la validité et la fiabilité de l'outil pédagogique, et mettent en exergue la pertinence accordée par les élèves à cet apprentissage.
Mots-clés : Attention,paramètre de palpation,tissulaire,pédagogie,ostéopathie,neuroscience.

Abstract
The attention is an innate and familiar concept in some modes of sensory perception (eyesight, hearing). It permits to discriminate the information perceived by a spatial demarcation. This faculty is less developed in the tactile modality. Nevertheless this notion is an essential parameter of palpation to guarantee a reliable perception. This paper thus articulates around the problematics: « How to pass on the concept of attention in the educational progress of the pupil? » It has for objective to define the faculty of attention, in the fields of the osteopathic practice, the psychophysiology, the biomechanics, the phenomenology, the psychology and the neuroscience. Then, an experimental method of teaching of this concept is estimated. The results allow to conclude the validity and the reliability of the teaching tool, and highlight the relevance granted by the pupils to this apprenticeship.
Keywords: Attention, parameter of palpation, tissulaire, pedagogy, osteopathy, neuroscience.

Plan du mémoire
Résumé
Remerciements
Avant-propos
Introduction

1. Cadre du développement conceptuel et théorique

1.1. L'attention, un paramètre de palpation
1.2 Implications de cette notion
1.3 L'idéomotricité
1.4 La perception de la profondeur et à distance
1.5 La tenségrité
1.6 La phénoménologie de l'attention
1.7 Questionnement d'ordre psychologique
1.8 L'attention : données des neurosciences
1.9 Conclusion

2. Etude expérimentale de l'apprentissage de l'attention

2.1 Méthodologie de la recherche

2.1.1 Plan expérimental
2.1.2 Protocole expérimental
2.1.3 Procédure expérimentale
2.1.4 Session expérimentale
2.1.5 Conditions expérimentales
2.1.6 Résultats anticipés

2.2 Résultats

2.2.1 Réponses nominales binaires et ordinales
2.2.2 Réponses ouvertes

2.3 Discussion

2.3.1 Contexte
2.3.2 Premier objectif : validation de l'outil pédagogique par expérimentation
2.3.3 Deuxième objectif : pertinence de la transmission de ce concept

Conclusion
Bibiographie
Annexes