Approche tissulaire de l'ostéopathie

Le niveau 1+

Niveau 1+

mains

Pourquoi ce nouveau stage ?

pdf_button Depuis ses débuts (fin des années 1980), l’approche tissulaire, processus éminemment dynamique, s’est considérablement enrichie tant au point de vue théorique que pratique et son évolution est toujours en cours.

Outre la multiplication des données, notre progression de praticiens et d’enseignants nous a fait découvrir des difficultés rencontrées par les participants dont nous ne soupçonnions pas l’existence ou l’importance au début de notre démarche.

Parmi elles, le passage du niveau 1 au niveau 2 semble plus délicat à négocier que nous ne le pensions au début.
Il y a sans doute à cela de nombreuses raisons, mais nous avons pu en isoler certaines, vraiment évidentes.

  • La première est que le niveau 2 repose entièrement sur tous les éléments présentés et expérimentés lors du niveau 1. Ainsi pour pleinement profiter de ce qui est proposé sur ce niveau, une bonne intégration à la fois théorique et pratique de ce qui est enseigné dans le niveau de base est indispensable.
  • Allons plus loin : le niveau 2 ne permettra jamais de résoudre des problèmes non résolus lors du niveau 1.
  • Nous nous sommes rendus compte que le contenu informatif du niveau 1 était devenu très dense et que pour la plupart des participants, il était nécessaire d'y revenir avant d'aller plus loin. C'est la raison pour laquele nous incitions à refaire au moins une fois le niveau 1 avant d'aller sur le deux.
  • Malgré cela, la marche semble encore bien haute pour certains, notamment parce que l'âge de la population ostéopathique a considérablement changé. Avec l'avènement et le succès des formations temps plein, arrivent chez les professionnels des praticiens de plus en plus jeunes, sans grande expérience de praticien, mais aussi sans grande expérience de la vie tout court.
  • Les quatre jours de stage de niveau 1 actuels demeurent valables quant à toutes les découvertes et expérimentations qu’elles permettent, mais nous avons vu croître, de la part des participants, la demande pour aller plus loin ou pour approfondir certains points, ce qui nous a logiquement conduits au développement et à la délivrance de niveau 1 amplifié que, pour simplifier, nous avons baptisé niveau 1+.
  • Du point de vue des stagiaires, mais aussi de notre expérience de formateurs, nous mesurons l’intérêt d’un nouveau stage, permettant de revisiter les notions abordées et de les approfondir, ce qui rend le passage vers le niveau 2 plus aisé, moins abrupt.

Contenu du stage

L’objectif majeur de ce stage est d’intégrer la théorie par la pratique

  • Il revisite les concepts de base du 1er niveau (conscience, communication, énergie, etc.).
  • Il expose quelques fondamentaux du 2ème niveau (actualisation / potentialisation, les 3 matières, etc.).
  • Il aborde et développe de nouveaux aspects de notre pratique, comme la tenségrité, par exemple).
  • l met l’accent sur le développement des perceptions de chacun, en s’appuyant sur des pratiques qui intègrent les paramètres de palpation, subjectifs (présence, attention et intention) et objectifs (tension, densité et vitesse).
  • Seront proposées quantités d’entrainements personnels (au ballon, mais aussi corporels, vibrés, chantés), des entrainements à deux praticiens et à plusieurs, afin d’être plus justes dans la mise en pratique du modus operandi et des techniques.

Modus operandi et techniques

  • Ce stage reprend également l’organisation du modus operandi ainsi que certaines techniques du niveau 1.
  • Il présente des techniques qui en général, faute de temps, n’ont pu être présentées ni expérimentées dans le niveau 1 de base (membres supérieur et inférieur, thorax, travail à plusieurs praticiens, auto-traitement).
  • Il aborde les premières étapes des techniques de dialogue tissulaire abordées plus en détails en niveau 2.

Présence et enracinement

  • Nous focaliserons particulièrement le travail sur l’amélioration de la qualité de notre présence.
  • Nous insisterons sur l’indispensable mise en place de l’intention de séance.
  • Nous reparlerons et expérimenterons le placement de l’attention et le processus « d’infiltration ».
  • Notre but est de conforter et d'enrichir les acquis du niveau 1 et de mieux préparer aux concepts et techniques du 2ème niveau. Une manière d’aller plus loin dans l’approche tissulaire.

Programme

  • Le programme ci après est la trame servant de support à ce stage d’approfondissement.
  • Son contenu final s’adaptera aux demandes des participants.
  • L’objectif est d’intégrer la théorie par la pratique, qui y tient une place essentielle.

Premier jour

  • Présentation des participants.
  • Mise en commun des expériences, synthèse des demandes.

Théorie

  • Conscience et communication
  • Dialectique de l'être, tiers inclus, actualisation potentialisation
  • Agrégats de conscience, holons
  • Les trois matières : physique, biologique et neuro-psychique
  • Tenségrité et approche tissulaire
  • Énergie : rappels sur la constitution d'une rétention
  • Mémoire tissulaire
  • Rappels sur fulcrum, still point, libération d'énergie, arrêt en contrainte, intention de séance, etc.

Pratiques

  • Entrainements pour améliorer la qualité de nos paramètres de palpation,
  • subjectifs (présence, attention, intention)
  • objectifs (tension, densité, vitesse).
  • Pratique du cône.
  • Théorie et pratiques seront alternées.

Second jour

Le modus operandi

  • Phase 1, + technique de Crâne Global
  • Entraînements à l'infiltration, + technique de Compression Occipitale
  • Phase 2, et techniques associées (bassin global, membranes, sacro-iliaque, acromio-claviculaire, technique viscérale, … selon les souhaits)

Suite des pratiques d’entraînement

  • intégration des aliments
  • paramètres subjectifs
  • paramètres objectifs

Présentation de l’auto traitement et mise en pratique (Compression Occipitale)

Troisième jour

Présentation du dialogue tissulaire avec les consciences biologiques

  • Mise en pratique
  • « consciences et mémoires impliquées »
  • « où est le fulcrum ? »
  • « qui ne veut pas ? »

Suite des pratiques d’entraînement - Techniques niveau 1 non démontrées ni expérimentées

  • membre supérieur
  • membre inférieur
  • côtes, thorax

Auto traitement : pratique (dialogue tissulaire)

Quatrième jour

Techniques de phase 2 (suite)

  • Récapitulatif de toutes les techniques
  • Travail à plusieurs praticiens

Synthèse