Approche tissulaire de l'ostéopathie

Présence et perceptions

perception5 Dans sa pratique, le praticien tissulaire établit, en conscience, une relation avec le patient et son système corporel. Il communique avec lui en utilisant des outils liés à la fois au subtil et à la matière.
Cette communication est subordonnée aux compétences palpatoires du praticien, ainsi qu'à ses facultés à se mettre en présence et à s'y maintenir.
Le système corporel, exposé à des facteurs traumatiques, émotionnels ou métaboliques, présente des flux d'énergies bloqués. Le praticien tissulaire les recherche grâce aux perceptions sensorielles et aux perceptions d'être puis met en œuvre les moyens adaptés pour permettre au système de se rééquilibrer.

Objectif de la formation

Amplification des perceptions et des paramètres subjectifs de communication de l'approche tissulaire de l'ostéopathie par un travail avec la reliance.
Le sociologue Maurice Lambilliotte définit la reliance comme étant à la fois un acte, celui de se relier (à la terre, au ciel, à l'autre...) et un état, décrivant l'expérience de communion entre les êtres. Cette définition recouvre les exercices proposés et l'état expérimenté.

Ce stage est avant tout pratique. Il se propose de développer

bulletla présence, afin d'offrir un fulcrum stable
bulletla qualité de perceptions pour localiser les flux bloqués
bulletla capacité à accompagner la libération des rétentions
bulletune posture de thérapeute appropriée (physique, psychique, ...)

Une fois acquises, ces compétences deviennent disponibles au moment des soins et accroissent l'efficacité thérapeutique.

Moyens

bulletVirginie nous fait bénéficier de ses pratiques de reliance : travail sur l'être, le ressenti, l'écoute consciente et le mouvement.
bulletDes exercices, seul ou à deux, permettent d'amplifier ces différents aspects, et de les ancrer dans l'expérience.
bulletAlain nous propose de mettre directement en application à l'approche tissulaire chaque entraînement, au travers des différentes phases et techniques du modus-operandi.
bulletLa progression pédagogique nous fait partir de 'l'enracinement', pour continuer par le 'lâcher-prise', puis 'l'infiltration' par projection d'attention, la perception des rétentions et la libération des flux.

Programme du stage

Le stage se donne aujourd'hui sur trois jours.

Premier jour

bulletL'enracinement : se relier à la 'Terre'
bulletPratiques de reliance : Se relâcher, les points d'appuis, présence de la 'Terre'
bulletApplication ostéopathique : Recherche de densités dans l'ensemble du corps en appliquant la 'Terre'


bulletLâcher-prise : se relier au 'Ciel', 'Partenaires Silencieux' (Becker)
bulletPratiques de reliance : Se relier au 'Ciel', expérimenter sa propre connexion, 'Terre' et 'Ciel' reliés.
bulletApplication ostéopathique : Modus operandi phase 1 avec CG, CO, TH, et CBC, en appliquant la Présence 'Terre-Ciel'

Deuxième jour

bulletLa disponibilité et l'attention : se relier au 'Cœur'
bulletPratiques de reliance : L'énergie du 'cœur', la compassion, s'ouvrir à l'autre
bulletApplication ostéopathique : L'accueil du patient, l'anamnèse, la posture (physique, psychique, ...) du thérapeute


bulletPrésence et intention : se relier à l'Autre
bulletPratiques de reliance : Fusion des énergies
bulletApplication ostéopathique : Phase 2 du modus operandi, en infiltration depuis la Compression Occipitale ou 'in situ' dans le corps

Troisième jour

bulletRétention et infiltration : se relier aux Flux
bulletPratique de reliance : Écoute des rétentions, les micro-mouvements
bulletApplication ostéopathique


bulletModus operandi phase 2 : recherche d'informations à partir du crâne et du bassin
bulletLibération des rétentions : suivre les Flux
bulletPratiques de reliance : Écoute du sensible et du mouvement, travail du souffle
bulletApplication ostéopathique : Phase 2 : chercher, trouver et libérer les rétentions

NB : La phase 3 d'harmonisation est systématiquement mise en place à chaque application ostéopathique

Pré-requis au stage

bulletAvoir déjà suivi au moins un Niveau 1 d'Approche Tissulaire
bulletNous vous demandons d'arriver au stage avec en mémoire les différentes phases du modus operandi, même si Alain répondra aux questions théoriques et pratiques qui se posent en approche tissulaire.

Quelques retours de personnes ayant suivi le stage

Olivier P. : « Un grand et sincère merci pour ce stage et pour les cadeaux que vous nous avez amenés. Vous nous avez ouvert des portes, à nous maintenant de ne pas les refermer. Il nous reste à travailler et avec les outils que vous nous avez transmis, à améliorer nos perceptions et notre présence. »

Patrice S. : « Voilà une semaine que j'avais le bonheur d'être parmi vous pour une formation qui, je suis sûr, aura fait date dans ce qu'il convient d'appeler une ‘nouvelle vie’, ou tout au moins une nouvelle ‘inflexion de vie’, qui commence. Pourquoi une inflexion de vie ? Eh bien parce qu'il y a des sensations (reliance) qui, quand on les a perçues une fois, ne peuvent pas s'effacer. On fait avec... Comment ? C'est un autre problème, ou plutôt une autre solution ! »

Xavier R. : « Ce stage me semble, encore plus depuis mon retour, précieux et primordial. Il ose réunir des éléments qui ne sont jamais abordés, sentis et expérimentés de façon didactique ensemble : la reliance et l'ostéopathie tissulaire.
La progression est fort bien préparée, avec des temps de parole pour l'expression des ressentis, et des agitations mentales...
l'expérimentation déductive des pratiques tissulaires avec et sans les éléments de la présence reliée, est alors fortement touchante. »

Isabelle M-H. : « Une chose est sûre : je n'en suis pas sortie comme j'y étais entrée ! Cela a nettement amélioré mes perceptions et j'étais tellement ‘zen’ en revenant ! [...] Les pratiques de Virginie sont tellement nourrissantes qu'on en redemande ! »


 

« Quand vous êtes présent,
quand votre attention est totalement et intensément
dans le présent, vous pouvez sentir l'Être »
Eckhart Tolle