Approche tissulaire de l'ostéopathie

Présence et perceptions

perception5 Le niveau 1 d’approche tissulaire a émis l’hypothèse que tout est conscience. Nous avons travaillé à partir de cette idée appliquée au système corporel que nous avons considéré comme agrégat de consciences et nous avons appris à entrer en relation avec les consciences corporelles et à travailler avec les informations émanant de cette relation, dans le but d’aider notre patient.

Le niveau 2 a renforcé l’utilisation de ce modèle. Mais il est probablement possible d’aller encore plus loin dans la pratique de la relation de consciences.
Si tout est conscience, l’univers dans lequel nous évoluons et que nous appelons univers physique est également fait de consciences.

Que se passe-t-il dans le relationnel praticien/patient lorsque le praticien établit consciemment une relation (reliance) avec l’élément ‛terre’ et avec l’élément ‛ciel’ ? Et s’il se passe quelque chose, cela peut-il être de quelque utilité pour aider le patient à retrouver harmonie et équilibre ?

Entre ces éléments existe un ‛liant’ que certains appellent ‛affinité’ d’autres ‛amour inconditionnel’ (évoqué par Osho dans le chapitre 2 de son ouvrage Aimer vivre ou par Chetanananda – inspirateur de Rollin Becker – dans Immobilité dynamique comme ‛ouverture du cœur’). Rejoindre le patient (ou toute autre personne) avec ce type de relationnel et non plus dans une relation d’ego modifie complètement la relation.

Enfin, la mise pratique de ces relations ouvre aux perceptions d’être et donne accès à l’« intelligence immédiate » qui prend progressivement le pas sur le savoir savant et nous fait remonter dans le cône de la connaissance, nous rapprochant de la Source.

Objectif de la formation

Expérimenter tout ce qui vient d'être proposé et le mettre en pratique dans une séance d’ATO, voilà le thème de ce stage présence et perceptions.

Ce stage est avant tout pratique. Il se propose de développer

bulletla présence, afin d'offrir un fulcrum stable
bulletla qualité de perceptions pour localiser les flux bloqués
bulletla capacité à accompagner la libération des rétentions
bulletune posture de thérapeute appropriée (physique, psychique, ...)

Une fois acquises, ces compétences deviennent disponibles au moment des soins et accroissent l'efficacité thérapeutique.

Moyens

bulletVirginie nous fait bénéficier de ses pratiques de reliance : travail sur l'être, le ressenti, l'écoute consciente et le mouvement.
bulletDes exercices, seul ou à deux, permettent d'amplifier ces différents aspects, et de les ancrer dans l'expérience.
bulletAlain nous propose de mettre directement en application à l'approche tissulaire chaque entraînement, au travers des différentes phases et techniques du modus-operandi.
bulletLa progression pédagogique nous fait partir de 'l'enracinement', pour continuer par le 'lâcher-prise', puis 'l'infiltration' par projection d'attention, la perception des rétentions et la libération des flux.

Programme du stage pdf button

Le stage se donne aujourd'hui sur trois jours.
Certaines éditions sont sur quatre jours (réservées au personnes ayant suivi un niveau 2 d'ATO).

Premier jour

bulletL'enracinement : se relier à la 'Terre'
bulletPratiques de reliance : se relâcher, les points d'appuis, présence de la 'Terre'
bulletApplication ostéopathique : recherche de densités dans l'ensemble du corps en appliquant la 'Terre'


bulletLâcher-prise : se relier au 'Ciel', 'Partenaires Silencieux' (Becker)
bulletPratiques de reliance : se relier au 'Ciel', expérimenter sa propre connexion, 'Terre' et 'Ciel' reliés.
bulletApplication ostéopathique : modus operandi phase 1 avec CG, CO, TH, et CBC, en appliquant la Présence 'Terre-Ciel'

Deuxième jour

bulletLa disponibilité et l'attention : se relier au 'Cœur'
bulletPratiques de reliance : l'énergie du 'cœur', la compassion, s'ouvrir à l'autre
bulletApplication ostéopathique : l'accueil du patient, l'anamnèse, la posture (physique, psychique, ...) du thérapeute


bulletPrésence et intention : se relier à l'Autre
bulletPratiques de reliance : fusion des énergies
bulletApplication ostéopathique : phase 2 du modus operandi, en infiltration depuis la Compression Occipitale ou 'in situ' dans le corps

Troisième jour

bulletRétention et infiltration : se relier aux Flux
bulletPratique de reliance : écoute des rétentions, les micro-mouvements
bulletApplication ostéopathique


bulletModus operandi phase 2 : recherche d'informations à partir du crâne et du bassin
bulletLibération des rétentions : suivre les Flux
bulletPratiques de reliance : écoute du sensible et du mouvement, travail du souffle
bulletApplication ostéopathique : phase 2 : chercher, trouver et libérer les rétentions

Quatrième jour

bulletAmplification de la communication tissulaire : passer du « faire » à « l'être »
bulletPratique reliance : laisser aller et intelligence immédiate.
bulletApplication ostéopathique : techniques de niveau 2 (interrogation tissulaire).


bullet Établir une communication de consciences à consciences : unisson de présence.
bulletPratique de reliance : se relier au groupe, expérimenter l'unité à travers les flux.
bullet
Application ostéopathique : techniques de niveau 2 (régression consciente, lignées ancestrales).

NB : La phase 3 d'harmonisation est systématiquement mise en place à chaque application ostéopathique.

Pré-requis au stage

bulletAvoir déjà suivi au moins un Niveau 1 d'approche tissulaire et un niveau 2 pour le stage sur quatre jours.
bulletNous vous demandons d'arriver au stage avec en mémoire les différentes phases du modus operandi, même si Alain répondra aux questions théoriques et pratiques qui se posent en approche tissulaire.

Quelques retours de personnes ayant suivi le stage

Olivier P. : « Un grand et sincère merci pour ce stage et pour les cadeaux que vous nous avez amenés. Vous nous avez ouvert des portes, à nous maintenant de ne pas les refermer. Il nous reste à travailler et avec les outils que vous nous avez transmis, à améliorer nos perceptions et notre présence. »

Patrice S. : « Voilà une semaine que j'avais le bonheur d'être parmi vous pour une formation qui, je suis sûr, aura fait date dans ce qu'il convient d'appeler une ‘nouvelle vie’, ou tout au moins une nouvelle ‘inflexion de vie’, qui commence. Pourquoi une inflexion de vie ? Eh bien parce qu'il y a des sensations (reliance) qui, quand on les a perçues une fois, ne peuvent pas s'effacer. On fait avec... Comment ? C'est un autre problème, ou plutôt une autre solution ! »

Xavier R. : « Ce stage me semble, encore plus depuis mon retour, précieux et primordial. Il ose réunir des éléments qui ne sont jamais abordés, sentis et expérimentés de façon didactique ensemble : la reliance et l'ostéopathie tissulaire.
La progression est fort bien préparée, avec des temps de parole pour l'expression des ressentis, et des agitations mentales...
l'expérimentation déductive des pratiques tissulaires avec et sans les éléments de la présence reliée, est alors fortement touchante. »

Isabelle M-H. : « Une chose est sûre : je n'en suis pas sortie comme j'y étais entrée ! Cela a nettement amélioré mes perceptions et j'étais tellement ‘zen’ en revenant ! [...] Les pratiques de Virginie sont tellement nourrissantes qu'on en redemande ! »


« Quand vous êtes présent,
quand votre attention est totalement et intensément
dans le présent, vous pouvez sentir l'Être »
Eckhart Tolle

Tagged under: Presence-Perception,