Approche tissulaire de l'ostéopathie

La grande braderie

Index de l'article

Légal ?

Évidemment la première réaction, c’est de se demander si tout cela est légal, à savoir si Pierre Gœtt créateur et animateur de cette formation est bien ostéopathe et si enseigner l’ostéopathie à n’importe qui est légal. Notre enseignant, se dit ostéopathe DO. Je n’ai pas vérifié auprès de la DRASS mais je suis quasiment persuadé que vu le professionnalisme du site, le bonhomme est bien conseillé juridiquement et ne se lancerait pas dans une telle aventure s’il n’était dans la légalité ou plus exactement sans être certain de n’être pas dans l’illégalité. Il a d’ailleurs, en tant que praticien pignon sur rue, puisqu’il exerce officiellement la profession d’ostéopathe à Aubenas. Bon, alors, est-il légal d’enseigner l’ostéopathie à n’importe quel quidam ? Eh bien je suis certain que là aussi, Pierre Gœtt a été bien conseillé et qu’on lui a dit que si les textes actuels régulent la formation des ostéopathes et leur exercice professionnel, rien n’interdit d’enseigner l’ostéopathie à n’importe qui. Il ne faut donc sans doute espérer aucun recours de ce côté là.

Quelles motivations

Vient ensuite la question de la motivation. L’altruisme ? Hum ! Un beau slogan tout de même : « L’ostéopathie pour tous et dans toutes les mains. » Pourquoi pas ? Mais cet homme est-il inconscient au point de ne pas voir à quel point une telle action peut nuire à la profession qui a déjà bien du mal à s’organiser et à se structurer ? Peut-il ignorer la mal potentiel qu’il peut faire aux gens à qui il va enseigner et qui vont se lancer dans une activité avec une formation à l’évidence insuffisante, et avec tous les risques de l’illégalité (là, c’est certain), et enfin, pense-t-il aux patients qui vont recevoir des soins soit-disant ostéopathiques de la part de gens formés à la va-vite ? Je ne peux pas croire qu’il n’ait pas conscience de cela. Alors si l’altruisme n’est pas la motivation, qu’elle est-elle ? Je vous laisse y réfléchir.

Il fait encore plus fort notre altruiste : il fait paraître un magnifique placart publicitaire sur sa formation dans le magazine Psychologie Magazine ! (page 241 du numéro d’avril). Voilà qui laisse augurer du sérieux de fond de cette revue. Ah, j’oubliais, l’altruisme... A cette lecture, j’ai pourtant craché ma dernière prothèse dentaire...