Approche tissulaire de l'ostéopathie

Routines d'exercices pour amélioration de la palpation

Liza Barbaste

Liza BARBASTE
Mise en place d'une routine d'exercices
dans l'optique d'améliorer
la palpation, la perception et la pratique des étudiants en ostéopathie

Écrire à Liza Barbaste emailButton Site Internet de Liza weblink
Télécharger le texte complet pdf_button Télécharger le résumé et le plan pdf_button


Mise en place d'une routine d'exercices dans l'optique d'améliorer
la palpation, la perception et la pratique des étudiants en ostéopathie
Tuteur de mémoire : Bruno Ducoux

Introduction

Le toucher est un sens qui a tendance à être délaissé dans notre civilisation occidentale, notamment pour ses connotations sensuelles.
Pourtant le sens du toucher est le premier sens à apparaître chez l'embryon, dès la huitième semaine de vie intra-utérine.
C'est la pression exercée par le liquide amniotique sur la peau qui constitue le premier ressenti tactile du fœtus.
La peau représente l'organe des sens le plus étendu du corps humain.

L'anthropologue et humaniste Ashley Montagu cite cette définition tirée du Dictionnaire de la langue russe : « En réalité, les cinq sens peuvent se réduire à un seul : le toucher. La langue et le palais sentent la nourriture ; l’oreille perçoit les ondes sonores ; le nez, les émanations ; les yeux, les rayons lumineux »

L'ostéopathie fait partie des professions qui tendent à redonner à ce sens une place dans notre société.
Le toucher est primordial pour l'ostéopathe car il constitue son unique outil de travail.
L'une des particularités de l'ostéopathie est qu'elle nécessite, en plus du savoir théorique, l'acquisition d'un savoir pratique expérimental qui a pour but d'amener l'étudiant à un certain niveau de palpation.

Or, malgré une formation pratique rigoureuse faite de training, de démonstrations expliquées et comprenant même des corrections individuelles, certaines questions n'ont cessé de m'obséder en ce qui concerne la palpation et la perception des mobilités et micro-mobilités que l'on nous demande d'appréhender durant notre formation :

  • Comment expliquer l'irrégularité du ressenti palpatoire malgré une reproduction identique de la technique montrée par un professeur? Autrement dit,comment se fait-il que certains jours nous «sentons» et d'autres pas?
  • Pourquoi percevons-nous, par moment, un autre mouvement que celui qui est recherché?
  • Comment se fait-il que le niveau de palpation soit inégal entre des étudiants ayant une même formation?
  • Pourquoi sentons nous plus facilement quand nous sommes détendus?
  • Nos émotions peuvent-elles influencer notre palpation?
  • Comment expliquer, qu'après certaines consultations, nous nous sentions épuisés? une interaction entre patients et praticien est-elle possible via la palpation?

En prenant en compte toutes ces questions nous pouvons nous dire qu'il doit exister des éléments objectifs et subjectifs qui doivent moduler la palpation et que cette palpation doit pouvoir être travaillée et améliorée.

J'en ai déduis que je devais mal connaître mon outil de travail et que pour maîtriser l'art de la palpation, il fallait sûrement apprendre son fonctionnement et comprendre quels éléments pouvaient la moduler.
C'est ainsi que j'ai commencé mes recherches en prenant le problème à l'envers : comme je ne sais pas ce qui module la palpation je vais chercher comment certains arrivent à l'enseigner.
C'est en lisant le mémoire de Monsieur Eric Bourrier intitulé «Etude comparée du ressenti palpatoire de l'ostéopathe à partir d'un appareil d'oscillations périodiques reproduisant une mobilité micrométrique,un rythme,une impulsion.» que j'ai su que j'étais sur la bonne voie.

Voici une partie de sa conclusion : « Ainsi l'amélioration de la performance palpatoire os- téopathique passerait par l'élaboration d'un programme pédagogique spécifique avec des exercices d'entrainement à la perception de la micromobilité...».

Merci M.Bourrier pour votre travail, vous m'avez inspiré ma problématique :« Est-il possible à l'aide d'une routine d'exercices visant à potentialiser la palpation et la perception d'avoir une incidence positive sur la pratique ostéopathique ? ».

Malheureusement je me suis rapidement rendue compte que je n'avais ni les connaissances ni l'expérience nécessaires pour trouver ces fameux exercices que les ostéopathes apprennent en séminaire ou qu'ils se transmettent de bouche à oreille. Je me suis donc renseignée sur les ostéopathes qui ont écrit sur le sujet et qui ont duû se poser les mêmes questions que moi. C'est ce qui m'a amené à rencontrer mon maître de mémoire, Monsieur Bruno Ducoux, qui a accepté de m'accompagner dans cette aventure en m'incitant, tout d'abord, à la vivre.

Finalement, à force de lectures, de correspondances avec mes futurs confrères ostéopathes et d'expérimentations personnelles, nous avons réussi à mettre en place une routine d'exercices dont le but serait d'améliorer la palpation des étudiants, de leurs permettre de sentir de manière plus régulière et plus précise les différents mouvements présents au sein d'un être vivant.

Afin de répondre à la problématique, nous définirons le sens du toucher en incluant des rappels anatomo-physiologiques puis nous présenterons différents éléments pouvant moduler la palpation.
Nous détaillerons le protocole expérimental ainsi que la routine d'exercices.

Enfin les résultats statistiques seront exposés, analysés et nous discuterons des différentes observations qui en découlent.

L'intérêt de ce travail pourrait être d'inclure dans notre cursus de formation ostéopathique quelques exercices quotidiens afin de mettre à la disposition des étudiants un outil pédagogique supplémentaire leur permettant de progresser individuellement dans leur palpation.

Table des matières

Remerciements
Introduction

I. Présentation du toucher:de ses mécanismes anatomo-physiologiques, des phénomènes permettant sa mémorisation ainsi que des facteurs susceptibles de l'influencer

1.1 Définitions et rappels anatomo-physiologiques de l'organe du toucher et de la perception.

1.1.1 Le sens du toucher
1.1.2 La palpation
1.1.3 La perception

1.2 Présentation anatomo-physiologique du toucher

1.2.1 Les récepteurs sensoriels cutanés
1.2.2 Présentation des voies sensitives et de leur intégration supérieure
1.2.3 Les mouvements perçus par l'ostéopathe et la mémoire sensorielle

1.3 Présentation des différents éléments susceptibles de moduler la palpation/perception

1.3.1 Triade praticien,patient et environnement
1.3.2 Présence, Attention, Intention
1.3.3  Vers une « conscience ostéopathique»

II. Mise en place du protocole de l'étude et présentation de la routine d'exercices

2.1 Choix de la population et présentation des modalités d'évaluations

2.1.1 Hypothèse de base et objectifs
2.1.2 Le choix de la population
2.1.3 Présentation des modalités d'évaluation

2.2 Présentation du matériel et description de l'étude pratique

2.2.1 Présentation du matériel
2.2.2 Présentation de la routine d'exercices
2.2.3 Présentation d'un cours type et des interventions de Bruno Ducoux

2.3 Chronologie et méthodologie de l'étude

2.3.1 Présentation chronologique du protocole de l'étude
2.3.2 Présentation de la pédagogie adopté pendant les cours collectifs
2.3.3 Applications concrètes de la pédagogie adopté pendant l'étude expérimentale

III. Analyse comparative des résultats des groupes P et T et discussion par rapport à la problématique

3.1.Présentation de la méthodologie statistique ainsi que des résultats obtenus aux différents questionnaires

3.1.1 Les outils statistiques utilisés et présentation des questionnaires
3.1.2  Résultats des questionnaires réalisés avant le début de l'étude
3.1.3 Résultats des questionnaires réalisés à la fin de l'étude

3.2 Analyse des résultats, discussion et conclusion sur les résultats de l'étude

3.2.1 Analyse des résultats
3.2.2 Présentation des biais de l'étude
3.2.3 Conclusion sur les résultats et points de l'étude à améliorer

3.3 Ouverture et discussion

3.3.1 Etudes similaires ou parallèles
3.3.2 Les découvertes et les études en cours
3.3.3 Eventuelles applications de ce mémoire dans l'apprentissage ostéopathique

Conclusion
Bibliographie
Table des annexes 

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

    Contenus interactifs

    Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation