Approche tissulaire de l'ostéopathie

Livre : Recherche et pratique

Index de l'article


Ostéopathie : Recherche et pratique (1910) concrétise un vieux rêve de Still, celui d’écrire un livre « aussi grand que l’Anatomie de Gray et qui s’appellerait Treatment by A. T. Still complété de planches de coupes anatomiques en couleurs destinées à montrer les causes de la maladie. Son ambitieux projet ne fut jamais totalement réalisé, mais avant sa mort, il s’arrangea pour publier des livres plus pratiques sur la pratique spécifique de l’ostéopathie. » (Trowbridge, 1999,242)

La première tentative semble avoir été La Philosophie et les principes mécaniques de l’ostéopathie dont le copyright initial date de 1892, mais qui ne fut publié, nous précise C. Trowbridge, qu’en 1902 et mystérieusement retiré de publication sans explication (Ibid, 242).

L'ultime ouvrage de Still

Cet ouvrage est l’ultime écrit publié de Still et il peut, à juste titre, être considéré comme un résumé de son cheminement ostéopathique et comme un testament légué à ses successeurs. Il y rappelle tous les fondements déjà présentés dans les ouvrages précédents et développe pour la première fois de manière exhaustive le concept de « blood seed » (ensemencement sanguin), fondement essentiel de l’ostéopathie. De manière beaucoup plus détaillée que dans Philosophie et principes mécaniques de l’ostéopathie, il y développe la conception qu’il a des différentes parties du corps et de leur fonctionnement ainsi que le traitement qu’il propose pour toutes les régions du corps et leurs maladies. Se fondant sur sa connaissance anatomique et physiologique, Still nous expose sa manière de raisonner pour traiter chaque région et chaque maladie. Nos connaissances dans les domaines de la biologie et de la physiologie ayant considérablement évolué depuis l’époque de Still, certaines affirmations nous paraissent aujourd’hui désuètes, voire erronées. Cependant, le raisonnement demeure toujours cohérent, notamment par rapport à l’organisation de la vie et à l’anatomie qui, elles, n’ont pas changé depuis l’époque de Still. Il nous donne à chaque page une magnifique leçon d’ostéopathie.

Les prémices de l’homme debout

Fidèle à lui-même, il affirme toujours que les techniques ne sont pas essentielles : « Je désire exprimer clairement qu'il existe de nombreux moyens pour ajuster les os. Et lorsqu'un praticien n'utilise pas la même méthode qu'un autre, cela ne démontre aucunement de l'ignorance criminelle de la part de l'un ou de l'autre, mais simplement deux moyens différents pour obtenir des résultats. Un habile mécanicien possède plusieurs méthodes par lesquelles il peut parvenir au résultat désiré. Un point fixe, un levier, une torsion ou la force d’une vis, peuvent être utilisés par tous les mécaniciens et le sont effectivement. Le choix des méthodes doit être décidé par chacun, et dépend de sa propre habileté et de son jugement. Un praticien est droitier, un autre gaucher. Ils choisiront différentes méthodes pour accomplir la même chose. Chaque praticien devrait utiliser son jugement personnel et choisir sa propre méthode pour ajuster tous les os du corps. Le problème n'est pas d’imiter ce que font avec succès quelques praticiens, mais de ramener un os de l'anormal au normal. » (§ 91). Pourtant, contrairement à ce qui est habituellement avancé, Still expose dans cet ouvrage beaucoup de techniques. Très peu, il est vrai, sont spécifiques. La lecture de la manière dont il traite les différentes pathologies nous permet de discerner qu’il se préoccupe de globalité et de ce fait, traite « large ». On découvre qu’il utilise beaucoup les techniques articulatoires. Sa manière de procéder nous semble à l’évidence avoir été le point de départ de la recherche de John Martin Littlejohn. Ce dernier raffinera l’approche en y appliquant le concept de l’homme debout luttant contre les contraintes imposées par la verticalité et en développant une routine permettant d’examiner et de traiter un patient dans sa globalité : le traitement ostéopathique général (TOG).

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.