Approche tissulaire de l'ostéopathie

Livre : Ostéopathie crânienne pour le nouveau-né et l'enfant

Index de l'article


Introduction à la l'édition française (Romain Luquet)

Le Dr Béryl E. Arbuckle est une ostéopathe américaine, contemporaine du Dr William Gardner Sutherland, qui a grandement contribué au développement de la profession ostéopathique, de l'ostéopathie pédiatrique et de l'ostéopathie dans le champ crânien. Née en Afrique du Sud, elle fait ses années préparatoires de médecine à l'université du Natal, puis se rend aux Etats-Unis, en 1928, où elle étudie l'ostéopathie. À partir de 1942, elle travaille avec le Dr Sutherland dont elle devient l'une des premières assistantes. En 1953, elle joue un rôle déterminant dans l'ouverture du Ostéopathie Cérébral Palsy Institute de Broomall, Pennsylvannie. Entre 1958 et 1959 elle est présidente de la New York Academy of Osteopathy.

Au cour de sa carrière, elle s'est beaucoup impliquée dans l'ostéopathie crânienne pédiatrique, et le présent ouvrage réunit une compilation de différents articles en rapport direct avec ce domaine de l'ostéopathie. Il a été publié aux Etats-Unis par l'American Academy of Osteopathy en 1994 sous le titre The Selected Writings of Béryl E. Arbuckle, DO, FACOP. Il se compose de textes présentés à l'occasion de congrès et parus dans des publications spécialisées entre 1944 et 1970.

De nombreux sujets y sont examinés, comme le modelage, les orbites, le liquide céphalo-rachidien, les fascias, les lymphatiques, les os du système cranîo-sacré, les membranes, les artères, le cou, les paralysies d'origine cérébrale, les handicaps, etc. D'autres points, comme des descriptions anatomiques précises, les phénomènes liés à la naissance et aux périodes pré- et post-natales (les contraintes de fin de grossesse, les contractions utérines, le fœtus vis-à-vis du placenta et de l'utérus, le travail, l'accouchement et la naissance, le modelage, le chevauchement, les forceps...), les signes cliniques et symptômes qui peuvent apparaître, la maturation du système nerveux sont développés. Diverses situations réelles, leur traitement et les résultats obtenus sont exposés.

Au cours de ces articles, nous parcourons ainsi l'évolution du fœtus et du nouveau-né avec notamment le retentissement des contractions utérines et de l'accouchement sur le modelage crânien ainsi que la pathologie néo-natale qui peut en découler.
De plus, on trouve dans ces textes, des citations historiques commentées des pères de l'ostéopathie et des références bibliographiques d'auteurs contemporains du Dr Arbuckle.

Traduire cet ouvrage et faire partager sa publication au plus grand nombre me semblait important, car la grande majorité des sources en ostéopathie est d'origine anglophone. Dans ce domaine, un travail de traduction et de mise à disposition doit être entrepris. Cela a été initié, notamment par Pierre Tricot ou Henri Louwette. C'est une question de survie pour notre savoir par ailleurs si difficile à transmettre. Concernant l'évolution de l'ostéopathie en France, plusieurs constatations ont été faites par Pierre Tricot.
– La première est l'altération du savoir ostéopathique par rapport à ce qui est dit à la source. La transmission du savoir est un problème crucial car, chaque fois qu'une information est transmise, elle est altérée par celui qui la transmet et par celui qui la reçoit. C'est un fait, et nous n'y pouvons rien. L'union à la source d'un savoir est probablement le seul moyen permettant de diminuer autant que faire se peut cette difficulté majeure. En effet, par ce système, une seule altération se produit à chaque transmission. Cela suppose que les textes fondateurs ou originaux soient disponibles sur un support écrit (l'écrit n'altère pas ce qu'il transmet).
– La seconde est le manque de centrage par rapport à nos sources. Les ostéopathes - Sutherland en particulier - ont développé le concept de fulcrum ou de point d'appui. Nous pouvons appliquer cette notion à notre travail ostéopathique. Pour être puissant, il est besoin d'un solide point d'ancrage. Notre ancrage ostéopathique aurait dû, depuis le début, se faire sur nos sources : A.T. Still et W.G. Sutherland en particulier. Cela a été rarement fait. Il est urgent de nous recentrer sur nos sources, mais pour cela, encore faut-il que nous les connaissions et qu'elles soient d'un accès facile.

C'est ainsi que la traduction de l'œuvre de Béryl E. Arbuckle, contemporaine de Sutherland et ayant travaillé avec lui, m'est apparue intéressante et nécessaire. Grossesse, accouchement, période néo-natale, pédiatrie, thérapie crânienne, cet ouvrage américain, Les écrits choisis de Béryl E. Arbuckle, regroupait ainsi pour moi de nombreux centres d'intérêt. Faire partager ce travail de traduction m'a paru important dans l'espoir que cela contribuera à fixer, pour les ostéopathes de langue française, l'essentiel des éléments ana-tomiques, fonctionnels, pathologiques liés à la grossesse, à l'accouchement et au développement de l'enfant.

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.