Approche tissulaire de l'ostéopathie

Livre : Approche tissulaire, livre 2

Index de l'article


... À aujourd’hui

J'aimerais évoquer rapidement les principaux auteurs auxquels je me suis référé dans la poursuite de mon chemin à la recherche d'une cohérence. Ils sont nombreux, mais parmi eux, plusieurs émergent comme essentiels. C'est de ceux là que je désire parler.
Edgar Morin [2] m'accompagnait déjà lors de la rédaction du premier ouvrage sur l'approche tissulaire. Il m'a ouvert l'accès aux concepts de complexité et d'hypercomplexité qu'il fonde sur trois piliers : la théorie de l'information, la cybernétique et la théorie des systèmes. Dérogeant au sacro-saint principe du tiers exclu [3], Morin développe également le principe dialogique qui, au lieu d'opposer les contraires, se propose de les faire communiquer, échanger. De là naît une attitude cherchant à englober, rassembler plutôt qu'à séparer. Grâce à Morin, j'ai pu comprendre le désir de globalité de Spencer et de Still, mettre en application le principe selon lequel le regard englobant est le meilleur moyen d'étudier, de penser et de vivre le complexe.

Jean Charon, [4]en développant le modèle d'un univers fondé sur l'Esprit, m'a permis d'oser aborder l'interprétation du monde de « l'autre » point de vue : plutôt que l'observer et conclure que de son évolution naît la conscience, il nous propose le chemin inverse. La conscience crée le monde, y compris le monde physique qui, de ce fait doit être considéré comme vivant. L'évolution du créé permet ensuite à la conscience de prendre conscience de son existence et de se connaître en tant que conscience. Still exprime une intuition analogue dans Biogène : « On dit que 'toute matière est substance vivante'. Nous ne connaissons la vie qu’à travers le mouvement des corps matériels. » (Still, 2003, 265). D'autres que Charon ont émis des hypothèses similaires, mais il s'agit d'un physicien de haut niveau et sa démarche est de nature dialogique : à la fois philosophique, spirituelle et scientifique, elle relie le haut et le bas du cône au lieu de les opposer. C'est une des raisons qui m'y a rendu sensible.

Stéphane Lupasco, [5]diverge, lui aussi, de la pensée aristotélicienne. Il affirme que principes d'exclusion et tiers exclus ne sont que des cas particuliers et propose, au contraire, les logiques du contradictoire et du tiers inclus. Rapporté au concept A versus Non-A, cela signifie que l’absolu n’existe pas et que dans A existe toujours une partie, si petite soit-elle, de non-A (ou une partie de A dans Non-A). De cette logique est issu un modèle faisant naître la matière de l'énergie. Celle-ci crée des systèmes de plus en plus complexes donnant à expérimenter trois matières (physique, biologique, neuro-psychique).

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

    Contenus interactifs

    Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation