Livre : Interface - Que signifie ce que je perçois ?

Index de l'article

Que signifie ce que je perçois ?

Mais je ne comprenais toujours pas. Je me demandais ce qui faisait cette marée que je pouvais percevoir et comment je pouvais percevoir à l’intérieur du corps, alors que mes mains étaient à la surface. Que se passait-il sur le plan biochimique ? La biochimie avait été la « religion » de ma vie d’étudiant, dans mon cours de physiologie et de biochimie comparée. Elle prouvait à mes yeux l’existence de Dieu, celle d’un plan universel, de répétitions de fonctions que je pouvais identifier à tous les niveaux, du biochimique, à l’astronomique. À cette époque, Watson et Crick venaient juste d’élucider la structure de l’ADN et les ribosomes venaient d’être découverts comme éléments convoyeurs d’un plan d’assemblage protéique. Au niveau de la physiologie cellulaire, ce sont les mécanismes de la vie. Ils représentent la force vitale tout comme un discours animé, une danse gracieuse, une pensée brillante expriment la vie de l’ensemble d’un individu.

Existe-t-il un lien entre pensée et biochimie ?

Une autre série de questions vint frapper mon esprit : comment fait la pensée pour se manifester dans la parole, dans le mouvement ou dans une autre pensée ? Dans cette affaire, la pensée peut-elle créer la santé ? Si la manipulation est génératrice de santé, comment cela se fait-il ? Y a-t-il une réponse dans la biochimie ? Qu’est-ce qu’un still-point ? Comment peut-il permettre une transmutation ? Et une transmutation, qu’est-ce que c’est ? Et, finalement, qu’est-ce que l’ostéopathie ?