Approche tissulaire de l'ostéopathie

De la conscience à la matière - Être et avoir, structure et fonction

Index de l'article

Être et avoir, structure et fonction

Notre modèle décrit le « grain de conscience » ou holon comme un être (une conscience) qui fait (fonction) pour avoir (structure). L’être, nous venons de le voir, expérimente ou détermine l’espace. Le faire, détermine des actions et se relie à l’énergie. Enfin, les cycles se succédant, ils créent l’expérience du temps, tout en permettant l’acquisition et l’accumulation d’information. Il s’agit donc d’un avoir. Nous pouvons ainsi créer un diagramme du « grain de conscience » – holon, représentant tous ces éléments intégrés au sein de la même entité.

Ces éléments sont présents chez tout holon, dans des proportions diverses, en fonction de ce qu’il actualise et potentialise, mais également en fonction de ce que l’observateur actualise dans son observation, c’est-à-dire le point de vue qu’il privilégie en le regardant être. Ainsi, nous pouvons mettre l’accent sur l’aspect conscience, sur l’aspect fonctionnel, sur l’aspect structurel, privilégier sa localisation dans l’espace ou dans le temps, ou bien nous intéresser à l’information (énergie) qu’il recèle, etc.

holon

 

Figure 2 : Éléments fondamentaux d’un holon


Notons que le concept de structure est utilisé dans un sens très général, synonyme d’unité élémentaire cohérente, caractérisée par des propriétés structurales définies. Cette notion peut représenter des objets matériels (physiques), comme des particules ou des cellules, ou immatériels (abstraits), comme des concepts, des procédures, des programmes informatiques, etc.
Notons enfin que « grain de conscience » et holon ne sont pas matériellement identifiables. Il s’agit d’un concept qui peut s’appliquer à toute entité existante.

Systèmes de consciences

À cause de leur propriétés fondamentales, « les grains de conscience » ou holons tissent entre eux des relations et s’organisent en systèmes, puis en systèmes de systèmes, plus complexes, de nature hiérarchique. Koestler parle de holarchies. L’évolution va ainsi du simple vers le complexe et peut se voir comme un déploiement de nature fractale. Développée par le mathématicien Benoît Mandelbrot, la mathématique fractale permet d’envisager la création de complexité à partir de simplicité partagée. Elle conçoit l’ordonné comme issu du non ordonné, à partir de relations simples évoluant statistiquement vers des relations complexes qui s’organisent progressivement.
Elle sous-tend la théorie du chaos selon laquelle le système fractal est un des moyens essentiels de production de la nature. On pourrait également appliquer à cette évolution la théorie constructale d’Adrian Bejan. 7 selon laquelle les formes ne s’engendreraient pas seulement par fragmentation, mais par construction, à la recherche d’une optimisation maximale, en fonction du contexte de développement (Bejan, 2005).

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.